Black Friday, l’histoire de cette journée importée des Etats-Unis

21 novembre 2018 dans Non classé - 0 commentaire

Black Friday, l'histoire de cette journée importée des Etats-Unis

Mais qu’est-ce que le « Black Friday », cette journée venue tout droit des Etats-Unis? Nous vous donnons les explications!

L’origine du Black Friday

La première utilisation du terme Black Friday a été appliquée non pas au shopping mais à la crise financière: spécifiquement, au marché américain de l’or le 24 septembre 1869. Deux financiers de Wall Street, Jay Gould et Jim Fisk, ont travaillé ensemble pour acheter autant que possible de l’or, dans l’espoir de faire monter le prix.

Ce vendredi de septembre, la conspiration s’est finalement effondrée, faisant dégringoler le marché boursier, on a alors appelé ce vendredi le « Black Friday ».

l'histoire du black friday

Ces dernières années, un autre mythe a émergé qui donne une tournure particulièrement laide à la tradition, affirmant que dans les années 1800, les propriétaires de plantations du Sud pouvaient acheter des esclaves à prix réduit le lendemain de Thanksgiving. Bien que cette version des racines de Black Friday ait naturellement amené certains à appeler au boycott du week-end de 4 jours dont profiter les américains à cette période, elle n’a aucun fondement.

L’histoire vraie derrière Black Friday, cependant, n’est pas aussi ensoleillée que les détaillants pourraient vous faire croire.

Dans les années 1950, la police de la ville de Philadelphie a utilisé le terme pour décrire le chaos qui a suivi le jour après Thanksgiving, lorsque des hordes de clients à pied ou en automobile venaient inonder les rues pour réaliser leurs achats de Noël. Non seulement les policiers ne pouvaient pas prendre leur jour de congé, mais ils devaient également travailler de très longues heures pour faire face à la foule et à la circulation.

black friday histoire

Quelle connotation cette journée a-t-elle à notre époque ?

Plus récemment, dans les années 60, des agences de presse ont essayé de changer le nom en « Big Friday » pour lui donner une connotation plus positive. Mais cela n’a pas fonctionné et le terme Black Friday a persisté aux États-Unis. Vers la fin des années 1980, les détaillants ont trouvé un moyen de réinventer le Black Friday et de le transformer en quelque chose de plus positif.

On a vu apparaître alors le concept «rouge à noir» car le lendemain de Thanksgiving marquait le moment où les magasins de l’Amérique réalisaient finalement un bénéfice. (En fait, les magasins réalisent traditionnellement des ventes plus importantes le samedi avant Noël.) Le concept de « rouge à noir » vient du fait que les commerçant avaient l’habitude de comptabiliser les pertes en rouge et les bénéfices en noir lors de leur comptabilité.

L’histoire du Black Friday est restée bloquée à cette histoire, et bientôt les racines plus sombres du terme à Philadelphie ont été largement oubliées. Depuis lors, la manne de vente d’une journée s’est transformée en un événement de quatre jours, et a engendré d’autres journées du même type telles que Cyber Monday.

 

Clémence.

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

Et notez-le :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune note)
Loading ... Loading ...

{ 0 commentaires… En ajouter un maintenant }

Postez un commentaire !

Heads up! You are attempting to upload an invalid image. If saved, this image will not display with your comment.

Chercher parmis tous les articles :