L’origine de la St. Valentin

10 février 2017 dans Soirée / Fête - 0 commentaire

L'origine de la Saint Valentin

La St Valentin est le jour où tous les amoureux du monde entier s’échangent des petits mots doux, roses rouges qui signifient la passion, cadeaux et multiplient les attentions envers leur bien aimé…

Il faut savoir que près de 60 % de nos concitoyens la célèbrent tous les ans.

Ce jour n’est donc pas comme les autres pour la plupart des couples.

Aujourd’hui, je vous explique pourquoi le 14 février est devenu le jour des amoureux ! 😉

L’histoireLupercales repas Faunus

Cette fête est un héritage de la Rome Antique. Organisées tous les 15 février, les Lupercales célèbrent alors Faunus Lupercus, dieu de la fécondité, des bergers et des troupeaux. Rite de purification, organisé à la fin de l’année romaine (qui commence le 1er mars), cette fête païenne se déroule en trois étapes. Les célébrations se terminent par un grand banquet, au cours duquel les jeunes hommes tirent au sort leur compagne pour la soirée. Une pratique qui entraîne parfois la formation de couples durables et mène, pourquoi pas, au mariage.

Qui était Valentin ?

L’identité de Saint Valentin est sujette à débat entre les historiens et encore aujourd’hui la réponse est encore incertaine.

L’hypothèse la plus répandue évoque un prêtre romain du IIIsiècle, mort en martyr, décapité selon la volonté de l’empereur Claude II. Celui-ci avait fait interdire les mariages au cours d’une période de guerre afin de ménager les forces des hommes combattants. Le prêtre Valentin continuait à célébrer clandestinement les unions ce qu’il lui valut d’être arrêté puis, plusieurs siècles plus tard, érigé en symbole de l’amour.

Une autre légende voudrait qu’en captivité Valentin ait redonné la vue à Augustine, fille de son geôlier et aveugle. Avant d’être exécuté, Valentin lui fait parvenir un message, signé « Ton Valentin ». C’est de là que viendrait la tradition des cartes de la Saint-Valentin.

La mi-février marque aussi le début de la saison des amours pour beaucoup d’oiseaux. Au Moyen Age se répandit une croyance selon laquelle les oiseaux étaient non seulement les messagers du printemps mais ceux de l’amour. A cette époque, les jeunes filles s’en remettaient aux oiseaux pour connaître leur avenir amoureux :

  • Un rouge-gorge présageait un mariage avec un marin,
  • Un moineau était synonyme de mariage heureux avec un homme peu fortuné
  • Tandis qu’un chardonneret était synonyme d’union avec un homme riche.

La fête des amoureux

L’association de la Saint-Valentin à la fête des amoureux est beaucoup plus tardive : elle remonte au Moyen-Age. A cette époque, la tradition veut que les jeunes gens s’adonnent à une forme de « loterie de l’amour », pratique héritée des tirages au sort des Lupercales.

Les jeunes gens tiraient au sort le nom de leur compagne et l’accrochaient à leur manche pendant la durée des fêtes (une semaine). Par la suite, le « Valentin » est devenu le cavalier qu’une jeune fille choisissait pour l’accompagner le premier dimanche de Carême, lors de la fête des « Brandons ».

Valentine

A l’origine, la « Valentine » désignait le message d’amour ou d’amitié que l’on s’envoyait à l’occasion de la Saint-Valentin, jour où, croyait-on, les oiseaux migraient. C’est en Angleterre, au XIVe siècle, que cette coutume est apparue.

En France, au XVe siècle, Charles d’Orléans institue officiellement cette pratique à la Cour de France : il sera désormais d’usage, le jour de la Saint-Valentin, d’envoyer à sa bien-aimée un tendre message amoureux. Ce n’est qu’à la fin du XVe siècle (1496) que la Saint-Valentin est officiellement instituée fête des amoureux.

Cupidon

Dans la mythologie romaine, Cupidon est le fils de la déesse Vénus et du dieu Mars.
Equivalent du dieu grec Eros, il est le dieu de l’Amour et incarne l’une des forces primordiales de la nature. Dans la mythologie, il est souvent présenté comme le serviteur de sa mère, la déesse Vénus (Aphrodite).

Dans l’art grec, Eros est représenté sous les traits d’un beau jeune homme, souvent avec les yeux bandés pour symboliser l’aveuglement de l’amour. Il porte généralement un arc, avec lequel il envoie des flèches capables d’inspirer le désir dans le cœur des dieux et des hommes.

Dans la mythologie romaine, il est représenté sous l’aspect d’un enfant, pourvu ou non d’ailes, armé d’un arc et d’un carquois rempli de flèches et quelquefois muni d’une torche allumée ou d’un casque et d’une lance.

On le représente parfois couronné de roses, symbolisant le plaisir.

Le cadeau de la Saint-Valentin

Cadeau ou pas cadeau ? Si certains vous diront que le plus important est de partager du temps avec l’être cher, d’autres se sentiront blessés de ne pas voir de cadeau-surprise accompagner ce moment privilégié.

Le choix est vaste : dîner au restaurant ou aux chandelles ; joli bijou ; bouquet de fleurs ou boîte de chocolat …

Une petite citation pour finir :

“Mieux vaut aimer dans les enfers que d’être sans amour dans le paradis.”

De Marcel Jouhandeau

Chloé.

 

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

Et notez-le :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune note)
Loading ... Loading ...

{ 0 commentaires… En ajouter un maintenant }

Postez un commentaire !

Heads up! You are attempting to upload an invalid image. If saved, this image will not display with your comment.

Chercher parmis tous les articles :