Quels engagements pour se marier à l’Eglise?

29 novembre 2013 dans Mariage - 0 commentaire

Post image for Quels engagements pour se marier à l’Eglise?

Le mariage à l’Église ne signifie pas la même chose que le mariage à l’église. Effectivement si j’ai mi un E majuscule c’est parce qu’on différencie l’Église qui veut dire la communauté et l’église qui signifie le bâtiment. Donc se marier à l’église demande un engagement non seulement envers son époux ou épouse mais aussi envers l’Église.

Le mariage est un des sacrements de l’Église Catholique. Je vais vous donner les 6 conditions principales pour qu’un mariage religieux soit prononcé. Ce sont des fondements religieux qui sont à rajouter aux conditions de formalités administratives 😉

1. L’un des deux futurs époux doit être de religion catholique.

Il faut donc qu’au moins une des deux personnes soit baptisée dans l’Église catholique.

Si vous êtes tous les deux baptisés, pas de soucis.

Si l’autre personne n’est pas baptisée, il est donc tout à fait possible de se marier à l’Église catholique. Il faudra cependant que le conjoint non baptisé accepte et respecte les éléments essentiels du mariage chrétien : liberté, fidélité, indissolubilité et fécondité. Durant votre préparation au mariage, le prêtre après vous avoir concerté, fera une demande de écrite de dispense pour  » disparité de culte a Évêché  ».

Si aucun des deux n’est chrétien, il ne sera pas possible de se marier à l’Église. Cependant, l’Église ouvrira ses portes pour entreprendre une démarche de catéchuménat vers un baptême adulte qui vous permettra ainsi d’avoir le premier sacrement de l’Église.

Se marier à l’Église demande des engagements

2. Ne pas avoir été marié auparavant.

Vous n’avez jamais été marié à l’Église, donc pas de soucis mais attention en lisant si dessous vous verrez que votre futur engagement à l’Église doit être réfléchi.

Si vous vous êtes déjà mariés à l’Église et que vous avez divorcé, il sera impossible de vous remarier à l’Église. Ce point est en lien avec celui de l’engagement mais aussi du consentement. Si le mariage à l’Église indique qu’il faut que les futurs époux soient consentants et qu’ils s’unissent pour la vie, L’Église ne peut donc pas reconnaitre le divorce et remarier des personnes avec des personnes différentes… Certaines personnes souhaitant épouser un(e) divorcé(e), ne comprennent pas pourquoi l’Église ne veut pas les marier : c’est parce que le ou la divorcé(e) c’est déjà marié(e) devant Dieu avec un(e) autre en acceptant toutes  les conditions que nous voyons sur cet article.

Le mariage fait parti de 7 sacrements de l’Église catholique

Il existe néanmoins des exceptions où l’Église pourra reconnaitre la nullité du mariage : si les personnes n’étaient pas libres de leur engagement ou qu’il y a eu fraude, ignorance ou erreur sur la personne que l’autre a épousé, si il y a refus de la part de l’ex-conjoint d’assumer les obligations essentielles du mariage : fidélité, refus de fonder une famille….

Si vous vous êtes déjà marié civilement mais jamais devant l’Église, il n’y aura pas d’empêchement au sacrement mais il faudra demander la délivrance d’un nihil obstat (rien de s’y oppose) de l’évêché. Après approbation, vous pourrez vous marier à l’Église.

Pour des personnes veuves, l’Église accepte un nouveau mariage .

3. Être libre de s’unir.

L’âge légale pour se marier en France et 16 ans pour un homme et 14 ans pour une femme. Pour vous marier à l’Église, vous devrez être déjà marié civilement à la mairie. Vous devez être libre de consentir à vous unir. Vous allez vous engager en public, devant la communauté de l’Église et avec des témoins.

Votre mariage se déroulera au sein de la communauté chrétienne.

4. S’engager définitivement l’un envers l’autre.

L’homme et la femme devront s’engager l’un envers l’autre de façon définitive.

Ce point est très important également car cet engagement porte sur toute votre vie donc prenez le temps de bien réfléchir au Oui 😉 ou d’attendre peut être d’être certain(e) de dire OUI 😉

5. Se jurer fidélité durant toute la vie.

Les conjoints devront de jurer fidélité durant toute leur vie. Là aussi c’est un engagement à prendre au sérieux. Suis-je bien avec la bonne personne, vais-je pouvoir la respecter et lui rester fidèle toute ma vie?

Votre engagement est pour la vie

6. Accepter de fonder une famille, d’avoir des enfants.

Le mariage aboutit à la famille dans la religion catholique donc en s’engageant dans un sacrement du mariage, vous allez accepter de vouloir des enfants, fonder une famille et en être responsable.

Voilà j’espère que cela vous à donner plus de précision sur ce à quoi vous songez vous engager, mais bon n’ayez pas peur, des milliers de personnes se marient et tiennent leurs engagements 😉

à très bientôt,

Signé Chloé

 

 

Si vous avez aimé l'article, partagez-le !

Et notez-le :

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune note)
Loading ... Loading ...

{ 0 commentaires… En ajouter un maintenant }

Postez un commentaire !

Heads up! You are attempting to upload an invalid image. If saved, this image will not display with your comment.

Chercher parmis tous les articles :